Peut-on s'assoupir au travail?

Peut-on s'assoupir au travail?

 

La Cour de cassation a tranché : une sieste exceptionnelle ne justifie pas le licenciement pour faute grave.

 

Elle estime qu'un salarié ne peut être licencié pour cette seule raison  "le seul fait fautif imputable au salarié était de s'être assoupi pendant son service de nuit, et retenu qu'il s'agissait d'un incident isolé de la part d'un salarié qui n'avait fait l'objet d'aucun avertissement ou reproche antérieur, la cour d'appel a pu décider que ce comportement ne rendait pas impossible son maintien dans l'entreprise "
 

Cassation sociale, 22 septembre 2015, N°14-13965

 

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site