Un salarié peut-il mentir sur son C.V afin de se faire embaucher?

Un salarié peut-il mentir sur son C.V afin de se faire embaucher?

 

Un salarié, embauché en qualité de directeur des ventes, s'était prévalu sur son C.V d'une expérience passée à ce poste dans une entreprise concurrente.

 

Découvrant la supercherie, 6 mois après son embauche, l'employeur lui a notifié la rupture de son contrat de travail pour faute grave.

 

La Cour de cassation valide le licenciement en ces termes :

 

"Mais attendu qu'ayant constaté, par motifs propres et adoptés, que le salarié avait, à trois reprises, volontairement dissimulé la réalité de sa situation professionnelle en faisant croire qu'il était engagé par l'entreprise Cisco dont l'activité consistait dans la vente de produits correspondant à la spécialisation de l'employeur et qu'il était avéré que la présence alléguée du salarié dans cette entreprise avait été déterminante pour l'employeur, la cour d'appel qui a fait ressortir l'existence de manoeuvres dolosives pouvant justifier un licenciement, a légalement justifié sa décision ; "

 

Cassation sociale, 25/11/2015, N°14-21521


 

L’administrateur du site est actuellement en ligne! Discuter - posez vos questions à l’administrateur du site